Un an déjà!

Deux ans après!

Cinq ans plus tard!

Le site...10 ans en ligne!

2005-2015

Voilà une décennie que le site québécois de Nana Mouskouri voyait le jour. Le 4 mai 2005, après plusieurs mois de préparation, il était enfin accessible aux internautes. Sa raison d'être consistait à accorder une place au Québec parmi tous les hommages qui lui étaient déjà consacrés. En même temps, faire connaître une contrée, une partie de son histoire et mettre à la une les liens que Nana y a créés au cours des années. Il me fait plaisir de rappeler ici les principales réalisations du site et de partager certaines expériences.

Reprenons en 2010, année du dernier bilan. Le site incluait les comptes rendus des premières tournées de Nana au Québec. Par souci d’actualisation, je les ai rassemblés dans une section commune appelée SOUVENIRS. Dans celle-ci, se sont ajoutées LES PREMIERS PAS et LA GRANDE AVENTURE EN AMÉRIQUE, deux pages qui racontent cette belle histoire que Nana a vécu ce côté-ci de l’Atlantique. Pendant que de nouvelles pages sont mises en ligne, les anciennes sont modifiées. Pour la rubrique "Concerts", j'ai décidé de faire les pages sous formes de grilles comme celles des enregistrements.

Après des années de correspondance avec Luciano Di Napoli, le chef d'orchestre de Nana, j'en savais encore peu à son sujet. J'ai alors pensé: s'il s’intéresse à ce que je fais et qu'il n’a pas encore de site à son nom, pourquoi ne pas partager son histoire avec mes visiteurs? Je lui ai donc fait parvenir une série de questions sur sa carrière et à ma grande joie, il m'a répondu généreusement. Je lui ai consacré un texte biographique et une entrevue. En créant une section à lui, j'indiquais qu’il y a la chanteuse, mais aussi le pianiste.

Devant l’efficacité des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, le forum Multiply a cessé ses activités. Je l'ai donc remplacé par un livre d’or avec tous les messages reçus depuis la création du site. Entre les compte rendus des tournées de 1972, 1973 et de 1974, les pages de souvenirs JE ME SOUVIENS, SOUVENIRS DU QUÉBEC et LES ANNÉES 1970 À 1974... ont servi d'éditoriaux.

 

Un site a l'avantage d'être actualisé. Scruter régulièrement l'Internet de différentes manières me permet de connaître le moindre nouveau détail et d'ajouter les liens pertinents. Je consulte également mon propre site pour faire progresser mes recherches et je trouve toujours quelque chose à parfaire. Je planifie mes futures pages. Certaines sont préparées des années à l'avance. Comme j'ai peu d'occasions de causer de tout cela avec mon entourage, à quelques reprises, j'ai décidé de le faire avec mes élèves.

 

À chaque année, mes élèves (13-15 ans) ont un exposé oral à présenter sur leur passion. Dans leur manuel de français, on raconte que depuis l’explosion d’Internet, il s’est formé des groupes de gens qui partagent le même intérêt. On cite l’exemple d’un d'entomologiste qui crée un site Internet pour rendre compte de ses découvertes à tous les mordus de la planète. Cela me ressemble un peu. Afin de leur servir d’exemple, je leur ai parlé de Nana et présenté mon site. J’ai hésité un peu avant de le faire, craignant leur réaction, mais cela s’est très bien passé. La plupart d’entre eux m’ont d'ailleurs fait parvenir un courriel de félicitations que j'ai fièrement posté sur le forum.

Parmi les textes que j'aime le plus écrire, ce sont les reportages. Quoi de mieux qu'être témoin des événements et de les raconter dans ses propres mots!

J'ai eu le privilège de vivre cette expérience lors de plusieurs récitals et quand Nana a été honorée au Québec en mai 2013. À cette occasion, elle y recevait l'insigne de l'Ordre national et un Doctorat "honoris causa" de l'Université McGill.

Plusieurs prenaient alors conscience des relations de Nana avec le Québec. Pendant et après son séjour, le nombre des visiteurs a considérablement augmenté. En plus des fans habituels qui suivaient de près les moindres développements, il y a ceux qui découvraient mon site. C'est avec fierté que j'ai appris qu'il a servi de référence pendant le processus de nomination.

En créant cet espace virtuel, je me doutais du défi à relever. D'autres sites étaient déjà en ligne. Il fallait donc bâtir quelque chose d'original et qui lui ressemble. Alors, j'ai rédigé mes propres textes, j’ai travaillé dur et beaucoup réfléchi à améliorer ce qui est en place et à trouver de nouvelles idées. Je suis heureux de célébrer mes dix ans sur le Web. Je remercie les visiteurs occasionnels et réguliers pour leurs messages d'encouragement et les amis qui sont toujours là: Luciano, Jutta, Christian, Céline, Helga, Marcin...

 

Tous les éditoriaux


Mai 2005

Juin 2005

Janvier 2006

Juin 2006

Janvier 2007

Juin 2007

Janvier 2008

Juin 2008

Janvier 2009

Juin 2009


Janvier 2010


Septembre 2010


Janvier 2011


Juin 2011


Janvier 2012


Septembre 2012


Janvier 2013


Août 2013


Janvier 2014


Septembre 2014

Janvier 2015

 

Quelques liens


Dieter Romberg's Nana Mouskouri Seiten (mai 2005)


Belafonte Tracks (juin 2005)


CelebriNET.com (janvier 2006)


Richard Germain, artiste-peintre (octobre 2007)


N. A. N. A. International Nana Mouskouri Fan Club (avril 2009)

 

Quelques messages

Ton site est toute une réussite ... un véritable bijou! Nana a maintenant un site Web de haute gamme à son nom, créé ici au Québec.
Albert Nuttall, webmestre de "Belafonte Tracks", Québec (11 mai 2005)

 

Tout est simple et bien fait, les textes agréables à lire. On a l'impression de redécouvrir le personnage!
Denis Cauchoix, France (24 mai 2005)

 

Je te souhaite de toujours conserver la passion, cette motivation nécessaire pour continuer ce travail colossal.
Frédérick Blais, webmestre de "Les auteurs et compositeurs de la chanson francophone", Québec (25 mars 2007)

 

Votre site est convivial, rempli de chaleur humaine et d’informations intéressantes. Ce que vous écrivez est émouvant.
Yamina Youssef, France (15 mars 2008)

 

Au fil des pages s’exhale avec tendresse toute l’admiration vraie d’un jeune homme du Nord pour une grande voix du Sud.
Jeff Ros, France (1er juillet 2008)

 

Quelle sensibilité dans tes commentaires! J'en ai des frissons d’émotion.
Christian Langlais, France (17 septembre 2008)

 

Entendre parler d’une passion comme celle-là me donne le goût de m’accrocher aux choses que j’aime.
Marie-Ève Durocher, Québec (12 avril 2009)

 

C'est le testament d'une époque entière, d'un peuple aussi et de ta propre vie.
Denis Alarie, Ontario (7 février 2010)

 

Mes très grands compliments pour ce "monument"! Et mon profond respect pour vos paroles chaleureuses et histoires personnelles!
Frans Artz, Pays-Bas (24 mai 2010)

 

Beaucoup de temps consacré à cette passion s'est résulté à quelque chose d'immense!!!
Samuel Fortin, Québec (22 février 2011)

 

Tout y est superbement dit et représenté. C'est un beau voyage à travers le temps.
Françoise Guehenneux, France (5 juin 2012)

 

Tu as vraiment une veine poétique. Tout se lit agréablement.
Helga Rademacher, Allemagne (30 janvier 2014)